Electricité

De Nybi.cc
Aller à : navigation, rechercher


Tableau et cablage

Situation actuelle

Le batiment est alimenté en triphasé avec un disjonteur EDF situé à gauche en entrant chez Dynamo. Le gros cable d'alim arrive dans le tableau situé en bas de l'escalier en face de chez grenouille. En raison de la renov', plusieurs disjoncteurs sont inutilisés.

Tableau actuel

Peut-on réutiliser l'équipement du tableau ? Oui en partie. On ne peut se passer de tableau pour notre étage car les disjoncteurs actuellement présents n'ont pas l'intensité de coupure requise. En plus, il faudrait tirer toutes les lignes depuis le bas pour traverse et pour nous. Donc ce n'est pas rentable et pas très ergonomique.

Mieux vaut mutualiser un gros cable triphasé avec traverse et répartir ensuite proprement les phases à l'arrivée. Si traverse veut un tableau dans un endroit particulier et que cela nous oblige à tirer d'avantage de cables et de goulottes, il faudra chiffrer le surcoût. Comme les nouvelles habitations auront leur arrivée EDF, le tableau du bas peut êre recomposé avec pour avantage de récupérer un disjoncteur différentiel triphasé pour le haut (un seul est suffisant pour le bas).

Modification du tableau existant
  • Schéma du tableau actuel (répartition de phases à compléter), avec (les identifications obsolètes des lignes)
Electricite nybi etat initial.png

On voit que le différentiel triphasé ID1 n'assure que deux lignes de 15 A (PC vestiaire et plaques), tandis que sur ID2, on peut remettre ces deux lignes puisqu'au total on a 30 A. qui sont désaffectés". Ainsi, on récupère ID1 pour nybi/traverse mais on garde quand même le disjoncteur triphasé 4x10 A (qui alimentait l'aérotherme) pour des équipements futurs. Il faudra redistribuer les lignes sur les 3 phases pour être grossièrement équilibré.

  • Schéma du tableau modifié :
Electricite nybi modifie.png
Gros cable d'alimentation

On repart du tableau existant avec un cable RO2V 5G4, soit 5 conducteurs (3 phases, 1 neutre, 1 terre) de 4 mm2, rigide. Coût : 63,15 €.

Tableaux nybi.cc et traverse

On a donc un câble 5G4 en arrivée. Vu que Delphine veut des luminaires sur PdC et pas au plafond, on va câbler deux tableaux moyens. En théorie deux petits suffiraient mais on a du triphasé et donc 5 fils, pas 3. On va prendre un des deux rails de chaque tableau pour poser 5 borniers et pouvoir s'y retrouver.

Pour les sous-compteurs, il en faudrait un par phase, ce qui ferait 100 euros par tableau ! De plus, il faudrait un tableau de la taille au dessus pour les caser, ce qui coûterait une quinzaine d'euros supplémentaires.

Inouk et / ont conjecturés que les machines iraient bien au fond sur la droite des fenêtres. Comme on a du cable, je vais voir si on a assez de longueur pour passer le câble par le plafond. Idem pour la ligne prise "a droite en entrant" et la ligne radiateurs pour Traverses.

Les deux tableaux.png

Chauffage

Dimensions de la pièce

  • S : surface à chauffer

On ne chauffe que la partie principale. La partie remise devant héberger des ordis, il est convenu de ne pas la chauffer. On a donc une surface à chauffer de S = 40 m2

  • h : hauteur sous plafond

On est un peu plus haut qu'une hauteur standard : h = 2,65 m

  • V : volume à chauffer
V = S x h = 40 x 2,65 = 106 m3

Puissance nécessaire

  • Comme on est en zone froide il faut une puissance volumique de p = 40 W/m3.
  • La puissance de chauffe P vaut donc :
P = p x V = 40 x 106 = 4240 W

Prix des convecteurs

Tom a indiqué lors de la dernière réunion (29/06) qu'il pouvait peut être en récupérer. Sinon on peut sous-dimentionner légèrement avec 2 convecteurs de 2 kW car leur prix n'augmente pas beaucoup avec leur puissance. On y gagne de prendre 2 « gros » plutot que 3 « moyens ».

2 convecteurs à 33,50 € = 67,00 €

Si on a froid, on rajoutera un troisième convecteur. De plus, la manip économise un disjoncteur et les fils pour aller au radiateur. La dimension des fils reste standard, puisqu'on peut monter à 2240 W pour des fils de section 1,5 mm2 (et qu'il faut une ligne par radiateur).

Chiffrage

Pour se faire une idée voilà ce que ça donne. Il y a beaucoup de possibilités différentes et le choix de chacun va conditionner les dépenses... ...et les économies ! En plus, on peut réutiliser certains éléments du tableau actuel.